La Guerre des Clans et la nouvelle vie RPG
Bienvenue sur La Guerre des Clans RPG Wink
Nous sommes tous très heureux de ta visite sur nos terres.
Comment les trouves-tu ? Tu les trouves magnifiques !
Toi aussi tu veux vivre sur nos territoires... Je comprends tout à fait... xD
Mais que dis-tu ? Tu es un peu perdu ? Ne t'inquiète pas ! Tu vas t'y habituer et nous allons te guider ! Wink
Alors viens t'inscrire pour pénétrer dans ce monde plein de mystère, dans ce monde où tu vas vivre dans la peau d'un chat et combattre au péril de ta vie pour ton clan.
Miaou !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]   Mar 21 Jan - 17:33



Spoiler:
 





Encore une fois, elle n’était pas au camp. C’était une habitude, un us, une tradition. C’était comme si l’environnement hors de sa caverne, hors du camp de sa Tribu, l’aspirait tel un trou noir, l’obligeant à s’y promener, à y chasser, à y voir plusieurs choses, et à ne jamais rentrer chez elle, ne serait-ce pour dormir. Et encore ! Parfois, elle dormait dans la Forêt Sacrée. Ou bien au creux de la Grande Racine. Elle se demandait même pas si ses camarades de Tribu avaient besoin d’elle. Peut-être qu’ils s’en fichaient, en fait. Peut-être qu’ils l’avaient remplacée. Malédiction pouvait bien être devenu soigneur, à présent.
Et puis quoi encore ?! C’était une boule de poils incompétente, qui ne pouvait pas voir plus loin que le bout de ses moustaches ! Le nommer soigneur était comme ne plus avoir de soigneur ! Ça n’avait aucun sens. Enfin, ce qui n’avait aucun sens, c’est qu’il ne pouvait pas se former correctement. Pourquoi ? Car sa mentor, la soigneuse de la Tribu des Hurleurs, Cauchemar, n’était jamais là. Sa couche, dans sa tanière, était toujours vide. Ses réserves étaient souvent manquantes ou desséchées. Que lui manquait-il, déjà… ? Des graines de pavot, du thym, peut-être de l’herbe à chat… Elle devait chercher tout ça, si elle voulait que sa Tribu reste forte pour les éléments à venir.
À quoi avait-elle pensé ? Peut-être que les combattants étaient des brutes sans nom, mais si elle ne s’occupait pas d’eux, ils n’allaient pas aller bien loin. Elle devait faire le plein de plantes avant de retourner au camp et d’examiner tous les chats de la Tribu afin de s’assurer que tous soit encore battants. Et pour se punir, elle ira aussi voir les inutiles, tiens. Mais en dernier, si déjà ils ne servent à rien…
Cauchemar arriva au niveau de la Grande Racine. Elle entendit un grattement. Une souris fouillait le sol à la recherche de graines à manger. Elle n’avait pas vu le félin. La soigneuse songea alors qu’elle avait faim. Elle se tapit sur le sol, s’approcha du rongeur, se prépara à sauter dessus… Puis s’immobilisa. Non, elle devait chercher des plantes, d’abord, puis elle pourrait manger ensuite.
Mais elle avait faim.
Mais elle devait chercher des plantes.
Mais la souris était à une longueur de queue devant elle.
Mais elle devait retourner à la Tribu.
Mais son estomac criait famine.
Mais elle devait vérifier l’état des combattants.
Mais la souris était là…
« Oh, et puis zut ! »
Alertée par la voix de la soigneuse, la proie détala aussi sec. Bon, le choix était vite fait. Elle allait chercher des remèdes pour la Tribu, avant de retourner au camp. Mais par où commencer, et que ramasser en premier ?
Revenir en haut Aller en bas
Carnage
Second
Second
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 16/09/2013
Localisation : Dans ma belle petite tribu en train de terroriser des chatons 8D

Feuille de personnage
Nom du chat : Carnage
Rang : Combattant
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]   Sam 25 Jan - 19:08

Carnage était au camp et regarda fièrement autours de lui. Il été nommé second il y a quelques jours et il sentit les regards que Griffe de Sang lui lançait, en souriant. Le meneur devait enfin se rendre compte des compétences du jeune combattant. " Sérieusement?! Elle se moque de nous cette crétine! Elle fous quoi pendant ses journées?! Je suis presque certain qu'elle s'allonge tranquillement quelque part et qu'elle se goinfre comme jamais, tandis que nous on meurt de faim et qu'on reste blessé! " 
Carnage se retourna vers le combattant, qui discutait avec d'autres hurleurs.
" De qui tu parles? " demanda le jeune chat calmement.
" D'après toi idiot?! Cauchemar voyons! " lui cracha le chat à la figure. Certains acquiécèrent, d'autres souriant parce qu'il venait de mal parler à Carnage (ce qui était très rare) et les autres le regardaient comme s'il était fous pour la même raison.
" Je vois. Je me disais aussi qu'elle était trop absente à mon goût. La dernière fois j'avais besoin d'elle et c'était seul Malédiction qui s'occupait de moi. Sinon, fais attention à ton language. " répondit le nouveau seconds toujours aussi calme, même si sa dernière phrase était une menace.
" Sinon quoi? Je te parles comme je veux le chaton! Occupe-toi plutôt de la vielle peau qui doit nous soigner, au lieu de chercher les ennuies! " se moqua à nouveau le chat.
Carnage sourit d'un sourire malsain et répondit: " C'est sûr que je vais devoir la chercher, surtout après la façon dont tu me parles. "
Certains combattants s'éloignèrent, d'autres regardèrent le tout excités. Le combattant qui était visé eu un moment d'hésitation. La menace était bien clair maintenant. Depuis que le jeune combattant avais grandit, il devenait sûr de lui, calme et dangereux. Carnage sauta sur le mâle et enfonça ses griffes profondément dans sa chair. " Écoute mon vieux, le chaton dont tu parles commence vraiment à s'impatienter. Donc tu vas la fermer et t'éclipser, avant que je te fasses des gros bobos. Tu as compris? Car tu vois, j'ai d'autres choses à faire comme par exemple aller chercher Cauchemar, au lieu de me fritter avec toi et de te faire la peau. Je suis sûr que les autres sont du même avis que moi. "
Le combattant lui mordit violemment la chair et tira. Son adversaire se défendit en donnant des coups de griffes mais Carnage lui mordit la patte arrière.
Finalement, il relâcha sa "proie" pour se diriger vers la forêt. Il entendit encore les injures du combattant, qui se tue imédiatement quand Carnage lui lança un regard noir. C'était réciproque.
Le jeune second marcha dans la forêt et se dirigea vers la grande racine. Il vit Cauchemar en train de rater une proie.
" Les autres ont bien raison. Tu passes donc tes journées à te goinfrer, quand tu ne rates pas ta cible et tu flemmarde. Tu te crois où?! Et Malédiction?! Tu penses peut-être à son apprentissage? Avec le chef, on cherche un plan pour soumettre les plans, si tu ne fous rien comment veux-tu qu'on y arrive?! Si tu veux arrêter ton poste, apprends au moins des choses à ton apprenti! " cracha Carnage avec un regard noir.

_________________

By me
Spoiler:
 

       
Spoiler:
 


Dernière édition par Carnage le Sam 1 Fév - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]   Sam 1 Fév - 16:51


Elle se demanda si sa réserve d’herbe à chat était toujours conséquente. Elle devait commencer par ça. Nous étions à la mauvaise saison, et si les combattants tombaient malades, comment allaient-ils faire, ensuite ? Elle se devait de se dépêcher, à présent. Le temps comptait peut-être pour l’un de ses compagnons. Elle voulut se mettre en route, mais elle entendit une voix qui l’arrêta net. Ce n’était pas une voix très sympathique, pour sûr, c’était celle de Carnage, l’un des seconds de la Horde. Son regard glacial était l’égal de son caractère, et même de son actuelle humeur-ci présente. Cauchemar se douta des paroles du vétéran, mais il les cracha avec une telle férocité que la soigneuse sentit ses oreilles brûler de colère. Mais elle avait décidé de ne pas s’énerver, aujourd’hui. Elle devait penser à son devoir.
« Comment oses-tu me parler sur ce ton ?! »
Enfin en théorie, hein.
« Ce n’est pas parce que tu es le deuxième second à notre cher Griffe Sanglante que tu peux te permettre de parler comme ça à une soigneuse ! »
La queue de Cauchemar battait l’air. Elle avait insisté sur le « deuxième », sous entendant que Carnage était moins important qu’Éclat. Ça lui fera les pattes, ça, tiens.
« Et puis, ais-je l’air de me goinfrer, pendant que vous, vous vous amusez à vous combattre comme des chatons dans la cour du camp ? Ne pense pas que si vous ne me voyez pas souvent, je ne vous vois pas ! »
Elle s’arrêta un court instant, puis reprit :
« Je n’ai pas l’intention de quitter mon poste, et Malédiction ne pourra de toute façon pas apprendre en un jour ! Déjà qu’il est long à la détente, et je ne pense pas qu’il soit le seul comme ça, hein ? Je pense particulièrement à un matou avec la même couleur d’yeux… »
Revenir en haut Aller en bas
Carnage
Second
Second
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 16/09/2013
Localisation : Dans ma belle petite tribu en train de terroriser des chatons 8D

Feuille de personnage
Nom du chat : Carnage
Rang : Combattant
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]   Sam 1 Fév - 18:26

" Comment oses-tu me parler sur ce ton ?! " trancha la guérisseuse, piquée au vif.
" C'est très simple, j'ose te parler sur ce ton comme tu oses te réfugier dans cette forêt! " cracha le mâle.
Aujourd'hui il avait très envie de s'acharner sur quelqu'un, il était plutôt de bonne humeur comme le dirais la tribu des hurleurs. S'il était sympathique, il aurait été de mauvaise humeur. Vous voyez le style?
La guérisseuse à lui dire, que ce n'était pas parce qu'il était le deuxième seconds qu'il devait tout ce permettre.
Elle avait bien insisté sur le " deuxième " pour lui dire qu'il était moins important qu'Eclat et qu'il était d'un rang en dessous. Carnage lui aurait tranché la gorge, s'il avait pu, mais il se retint.
Il devenait furieux quand on le dénigrais, mais cette fois-ci il réussit à se contrôler. En plus il aimait bien Eclat, mais personne ne pouvait le savoir, il cachait trop bien son jeu.
" C'est vrai, je suis le deuxième seconds, et alors, il y a une différence avec la première? Non. Je suis aussi fort qu'elle et mérite ma place, contrairement à certains qui se la coulent douce derrière le dos des autres. Être le deuxième seconds comme tu le dis, ne change rien, on a le même rang. Ensuite j'ai tout à fait le droit de te parler ainsi, j'ai exprimé la pensé de tous les chats de la tribu qui se plaignent. "
Quand Cauchemar parla de cette façon de Malédiction, son ami, il sentit son pelage s'hérisser.
Au revoir contrôle de sois-même...
" Te fous pas de moi!! Tu n'es jamais là!! Malédiction est long à la détente car son mentor ne se trouve pas là où il faut pour l'instruire! Comment veux-tu qu'il apprenne ?! Tout seul ?! À quoi tu sers alors ?! Dans ce cas t'a cas partir re joindre les inutiles ou on t'utiliseras pour notre cérémonie, notre dieu prendra ton âme. T'en dis quoi?! C'est déjà un miracle que Malédiction se débrouille aussi bien, donc celle qui est long à la détente, c'est plutôt toi!! " cracha le seconds.

_________________

By me
Spoiler:
 

       
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]   Sam 8 Fév - 21:17


Cauchemar écouta les paroles de Carnage, en se retenant de le couper toutes les trente secondes. Non, analysons d’abord ses paroles… Ensuite, elle pourra trouver quelque chose à redire. Le second râlait facilement, et à chaque fois qu’il le faisait, ça l’amusait presque… Quand, enfin, il finit de cracher sa deuxième tirade, elle ne put réprimer un léger sourire. Bon, allez, il était temps de continuer à l’énerver un peu plus longtemps !
« Être le deuxième, c’est tout de même bien différent que d’être le premier. Comme si Griffe de Sang avait choisi le dernier par élimination, parce qu’il était moins bien que le premier… »
Elle s’arrêta un instant, le temps que le second digère ses paroles, puis reprit :
« Après, si Malédiction voulait vraiment devenir soigneur, je ne vois pas pourquoi il préférerait passer du temps avec les combattants. À moins que… »

Cauchemar fit mine de réfléchir. En fait, elle savait déjà ce qu’elle allait dire, mais autant faire trépigner Carnage, le temps d’une seconde ou deux…
« … Peut-être qu’il aime bien la compagnie d’un combattant ou d’un second, parce que Malédiction est le cerveau, et son camarade les griffes… Enfin, voilà, si tu vois ce que je veux dire… »
Elle lança un sourire narquois au second, pour conclure sa phrase.

HRp :
 
Revenir en haut Aller en bas
Carnage
Second
Second
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 16/09/2013
Localisation : Dans ma belle petite tribu en train de terroriser des chatons 8D

Feuille de personnage
Nom du chat : Carnage
Rang : Combattant
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]   Sam 15 Fév - 17:56

Cauchemar avait un sourire narquois sur les lèvres:

" Être le deuxième, c’est tout de même bien différent que d’être le premier. Comme si Griffe de Sang avait choisi le dernier par élimination, parce qu’il était moins bien que le premier… "

Oh oui, Carnage l'aurait tué sur le champ s'il aurait pu. 

Elle continua avec Malédiction, ce qui mit le second encore plus en rogne.

Tout à coup, il lui rendit son sourire et annonça doucement et calmement:

" Chère Cauchemar, peut-être devrait-tu faire plus attention à la façon dont tu parles à un seconds, premier ou pas, car tu vois, rien ne m'empêche de t'éliminer. Malédiction arrive à se débrouiller seul et ça ne changerais pas vraiment quelque chose si tu disparaissais, la plupart des combattants se plaignent... Je pourrais dire qu'il t'est arrivée un accident ou que je t'ai trouvé morte, ce qui expliquerais que tu ai disparue pendant quelques temps. Même que personne ne se rendrait compte de ton absence. Du coup, j'aurais peur à ta place, car une ancienne guérisseuse qui n'a pas été formée pour combattre et se défendre contre un jeune et fort combattant devenu second, n'a pas vraiment de chance pour survivre. Je ne sais même pas ce qui m'empêche de te tuer. Rien. Oui, c'est bien une menace si tu n'as pas compris. Peut-être aussi ta dernière. "

Carnage sauta brusquement sur la guérisseuse et la cloua au sol, ce qui était un peu plus facile que si c'était un combattant, même si il devait admettre qu'elle avait de la force et il devait quand même forcer un peu, guérisseuse ou pas.

Il enfonça ses griffe lentement dans sa chair et se pencha pour lui murmurer à l'oreille: " Tu as vu? Est-ce que tu as compris maintenant, ou il faut que je répète mon discours? "

Il referma ses mâchoires sur l'oreille de la guérisseuse. Il la lâcha car son but était de l'effrayer et pas de la tuer, mais s'il y était obligé, il le ferait sans hésiter. 

Carnage se retourna et demanda: " Dis-moi une chose: Seras-tu plus présente au camp cette fois-ci ou aurais tu l'idiotie d'ignorer ce que j'ai dit? "

_________________

By me
Spoiler:
 

       
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]   Mar 18 Mar - 22:09


Soudain, le doute s’insinua dans ses pensées. Des souvenirs revinrent hanter sa mémoire ; elle revit les apprentis, qui, hilares, passaient leur temps libre à l’appeler par son surnom, « mauvais rêve ». Elle revit ces mêmes apprentis, fiers et droits, à leur examen final avant de devenir des combattants. L’un avait brillement réussi le test, et était devenu un membre de la tribu à part entière. L’autre avait échoué, il n’était pas parvenu à mettre le combattant à terre. Pourtant, un murmure avait soufflé à Cauchemar qu’il avait réussi ; Mais quoi ? Le combattant n’avait pas eu le temps de le tuer ; l’apprenti s’était enfui. Était-ce donc ça, la réussite ?
Elle songea aussi à ses parents, à leur motivation de l’appeler « Cauchemar ». Ils pensaient qu’elle n’allait pas survire et, si elle survivait, elle allait être une plaie pour la tribu. Cependant, elle était devenue soigneuse de la tribu et l’avait servie à ce poste pendant quelques lunes. Elle n’était devenue paresseuse que lorsque Malédiction, très doué, était devenu son apprenti. Avait-elle peur qu’il prenne sa place, et était-ce la raison de sa fainéantise ? Ou bien était-ce autre chose ?
Carnage le Menaçant avait lâché Cauchemar. Elle se leva et se tourna vers le second ; à ce moment-là, des mots frappèrent les pensées de la soigneuse, égaux à la foudre frappant le sol et résonnants comme le tonnerre dans la nuit : « Un grand pouvoir peut être renversé par un seul couard. »
La femelle recula d’un pas en affichant un air bouleversé. Pourquoi venait-elle d’entendre ces mots ? Était-ce une prophétie reliée à la tribu des hurleurs ? Ou Cauchemar divaguait-elle ? Elle tenta de trouver un sens à cette phrase venue de nulle part.
Elle avait oublié que Carnage était toujours présent.
Revenir en haut Aller en bas
Carnage
Second
Second
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 16/09/2013
Localisation : Dans ma belle petite tribu en train de terroriser des chatons 8D

Feuille de personnage
Nom du chat : Carnage
Rang : Combattant
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]   Mar 29 Avr - 18:31

[Tu voudras répondre ou le rp est finit?]

Carnage observa la soigneuse, qui se leva et qui avait l'air bouleversée. Ah, enfin elle avait comprit qui était le chef. Ce n'était peut-être pas seulement à cause de lui, mais le second était satisfait qu'elle ne réponde pas. Il bougea ses moustaches de satisfaction et lui tourna le dos.
Plus besoin de perdre son temps avec cette idiote, il avait d'autre choses à faire, comme ses tâches de seconds. Ha! La tête qu'elle avait fait! Il se sentait puissant... Si puissant... Plus puissant que Griffe de Sang sûrement.
" Je vois que tu as compris. N'oublie pas ce que je t'ai dit, tu n'auras pas de deuxième chances. À toi de nous prouver que tu peux être utile pour la tribu, ou que tu ne sert à rien. Je te conseilles de faire un choix raisonnable. " finit-t-il son discours - ou plutôt sa menace - une fois éloigné. Il la laissa planté là et retourna au camps.
Certains chats se retournèrent et demandèrent s'il l'avait trouvé. Devait-il leur mentir pour la tuer si elle ne revenait pas? Non. S'il la tuait, les chats seraient juste impréssionés. C'est la mentalité des hurleurs.
" Oui et elle a comprit vite deux choses. Déjà comment on s'adresse à un seconds et en même temps ce qu'on fait des inutiles, quand ceux-ci ne sont pas chef. " dit calmement le seconds, sans les regarder et toujours en marchant. Il vit des regards impréssionés, d'autre moqueurs, d'autres satisfaits et jaloux.

_________________

By me
Spoiler:
 

       
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]   Mer 30 Avr - 17:52

[HRP : Je pense qu'on peut considérer le RP comme fini ! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Carnage
Second
Second
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 16/09/2013
Localisation : Dans ma belle petite tribu en train de terroriser des chatons 8D

Feuille de personnage
Nom du chat : Carnage
Rang : Combattant
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]   Ven 2 Mai - 22:31

[Ok, je lock alors. Wink]

_________________

By me
Spoiler:
 

       
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La soigneuse qui n'était jamais là [PV Carnage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» «Il était un petit navire, qui n'avait ja, ja, jamais navigué» Adeline A. Romanov [terminé]
» Banquet du Tournoi des 3 Sorciers
» ❝ ... Et si ce froid ne s'arrêtait jamais ? ❞ -- Ryo.
» elle était sage, comme un carnage. ▬ suki
» Les aventuriers vont jamais tout droit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans et la nouvelle vie RPG :: La Tribu des Hurleurs :: Le territoire caché des hurleurs :: La grande racine-