La Guerre des Clans et la nouvelle vie RPG
Bienvenue sur La Guerre des Clans RPG Wink
Nous sommes tous très heureux de ta visite sur nos terres.
Comment les trouves-tu ? Tu les trouves magnifiques !
Toi aussi tu veux vivre sur nos territoires... Je comprends tout à fait... xD
Mais que dis-tu ? Tu es un peu perdu ? Ne t'inquiète pas ! Tu vas t'y habituer et nous allons te guider ! Wink
Alors viens t'inscrire pour pénétrer dans ce monde plein de mystère, dans ce monde où tu vas vivre dans la peau d'un chat et combattre au péril de ta vie pour ton clan.
Miaou !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Concours de RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 1769
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 18
Localisation : Devant l'armoire, étant prêt à l'ouvrir pour voler les bonbons de Petit Harfang 8D

Feuille de personnage
Nom du chat : Etoile du Cerisier
Rang : Chef
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Concours de RP   Sam 13 Juil - 20:18

Bienvenue tout le monde, dans le nouveau concours : Celui du RP ! What a Face 
C'est simple, vous êtes tous libres de choisir le thème d'écriture  (mais il doit quand même parler de la guerre des clans ou bien de chats) Smile
Il y a juste quelques règles à respecter :
- ne pas copier totalement ou partiellement une histoire
- Libérez-vous !! Sortez ce qui vous vient à l'esprit et écrivez une magnifique petite histoire d'une longueur d'une ou deux pages. (vous pouvez écrire plus si vous voulez mais faites en sorte que ce soit pas énormément long. exemple : max. 5 pages et demie. Faites comment vous le sentez)
Ce sera du 22.07.13 (à 08:00 heures du matin) au 12.08.13 (jusqu'à 22:00 heures).
Les inscriptions commenceront dès aujourd'hui (du 13.07.13 au 22.07.13).
Le ou la gagnante deviendra, premièrement le chat du moment et son histoire ira dans la rubrique " Trophées des concours ".
Ensuite, il ou elle recevra une autre surprise.
Mais celle-ci restera secrète ;3
Donnez-vous à fond pour recevoir le premier prix et pour enchanter vos lecteurs.
Je souhaite vous informer que je ne serais pas la seule qui choisira le gagnant, je demanderais comme au premier concours l'avis des gens de mon entourage pour voir s'ils approuvent mon choix.
Je vous souhaite bonne chance à tous Wink

_________________


Fly, merci pour ce kit si magnifique **

Une rose pour moua 8D:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-lanouvellevie.forums-actifs.com
Messages : 746
Date d'inscription : 12/02/2013
Localisation : dans la voie lactée :)

Feuille de personnage
Nom du chat : Voie Lactée
Rang : Lieutenante
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Concours de RP   Sam 10 Aoû - 10:25

Je poste mon histoire.

_________________

Merci Etincelle ^^
Signature musicale:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Voie Lactée le Sam 10 Aoû - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 746
Date d'inscription : 12/02/2013
Localisation : dans la voie lactée :)

Feuille de personnage
Nom du chat : Voie Lactée
Rang : Lieutenante
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Concours de RP   Sam 10 Aoû - 10:59




Lorsqu'on a un handicap...


Millie and Sushi


Lorsqu'on a un handicap...
Millie regarda autours d’elle.
Perché sur sa petite muraille, elle attendit le bon moment.
« La chatte grise ! Elle a attrapé une mésange ! »  pensa-t-elle en se léchant les babines. Lorsque la chatte grise était de dos, Millie fit un bond, atterissa sur son dos et la renversa, lui vola sa proie et partit en courrant. « Hé ! Ma proie ! Rends la moi tout de suite ! » hurla la femelle.
Millie avait l’impréssion que son cœur allait exploser, tellement il battait la chamade. Elle courrut, sans se retourner mais entendit quand même les bruits de pas, le chatte était en train de la coursser. Mais Millie avait l’habitude et était plus rapide, vive et agile. Elle tourna à droite derrière un mur où le chat ne pouvait pas la voir et elle sauta rapidement sur une branche d’un arbre, près de la muraille. Elle vit comment l’autre continuait tout droit. Millie l’avait semé. Soulagé, elle attérissa derrière la muraille et se dirigea vers sa cachette. Elle posa la mésange et n’en fit qu’une bouché. C’était délicieux, ce goût parfumé… Millie dévora, cela faisait deux jours qu’elle n’as pas pû manger à sa faim.
La journée passa très vite et Millie avait changé la mousse pour dormir au propre. Fâtiguée, elle s’installa et chercha une position confortable sur le petit lit verdoyant. Millie était en boule et ferma lentement ses yeux, qui attendait depuis longtemps ce moment là.

Le lendemain matin, Millie ouvra les yeux en clignant et s’étira.
Lorsqu’elle sortit de sa petite tannière, elle apprécia le soleil pendant quelque secondes. « Allez, c’est l’heure. » se dit-elle.
La petite chatte rousse se mit en route et longea un petit chemin à l’affût.
Tout à coup, elle entendit un bruit. La femelle tourna sa tête et vit dans le petit boid à cotée un mulot. Les remords la rongèrent, dire qu’elle ne pouvait pas l’attraper…
Soudainement, un poids la renversa de toute ses forçes.
Millie feula et se débattit, en vain.
« Ne me vole plus jamais mes proies, c’est compris ?! La prochaine fois tu n’auras pas la vie sauve ! » cracha l’attaquant.
Surprise, Millie tourna sa tête et vit mieux. C’était la chatte grise de hier !
Appeurée, elle frappa avec ses pattes et mordit comme elle pouvait.
Millie essaya de sortir ses griffes par reflexe. Rien, il n’y avait que des coussinets. Etonné, l’assayant lâcha prise et laissa la rouquine partir.
« Cette chatte n’a pas de griffes… » murmura-t-elle.

Millie courrut comme elle ne l’avais encore jamais fais, honteuse et appeurée. « Pourquoi l’a-t-elle vu ?  Tout ça n’était pas juste ! Juste à cause de mon passé ! » pensa-t-elle.
Elle resta le reste de sa journée tapis sur le sol de sa cachette, affamée et la tête perdu dans le passé.

*       *       *        *        *        *        *        *        *        *        *         *

- « Non, je te dis que ça peut être dangereux pour elle ! » une voix retentit dans tout le monument.
- « Ah, tu crois peut-être que ça ne l’est pas pour nous ? J’ais un enfant, ce ne n’est plus pareil. Si il lui arrive quelque chose, je te jure que… »
- « La pauvre, comment va-t-elle se défendre… C’est cruel de faire ça, nous l’aimons tout les deux… En plus elle a perdu sa mère depuis peu ! »
- « Et nous avons presque perdu notre fils il y a quelque instant. Réfléchis ! »
Le silence régna pendant quelques instants et les deux silhouettes s’approchèrent de la plus petite…

*       *       *       *       *        *       *       *       *       *       *       *       *

Le lendemain, Millie se prommena et  réfléchissait si elle devait voler une proie à un autre chat ou si elle devait le faire chez les bipèdes.
Tout ça la tourmentait.
" Attends ! Tiens, voici un merle. "
Millie se retourna et vit la chatte grise lui déposer une proie. Au début elle voulut s'enfuir mais à quoi bon ? La femelle ne l'attaqua pas.
" Pourquoi est-ce que tu me le donnes ? J'ai cru que je ne devait plus t'approcher et te les voler. " répondit la rouquine sèchement.
" C'est vrai, je te l'ai dit. Mais j'ai changé d'avis alors surtout ne me remercie pas. "
La chatte se retourna prête à partir et ajouta : " Ah, et puis je m'appelle Sushi. "
Millie fixa la femelle : " Attends ! Euh, déjà merci pour la proie. Moi c'est Millie. Sinon, pourquoi me donnes-tu ce merle ? Je ne suis pas faible si c'est ce que tu crois mais je te remercie quand même. "
Sushi se retourna et contempla la rouquine à son tour : " Enchantée Millie et arrête tes bêtises ! Tu n'as pas de griffes, voler est ta seule façon de survivre alors laisse tes remarques de côtées. Je ne fais que te rendre service. " Millie baissa les yeux gênée. " Et tu n'as pas de honte à avoir. Ce n'est pas ta faute. Enfin, si je peux me rendre utile, je peux t'apprendres des techniques que tu pourrais employer pour te battre et pour chasser. Ça te dis ? De toute façon ça ne me feras pas du mal d'avoir un peu de compagnie. " pourchassa la femelle.
Millie ouvra grand les yeux et ne su quoi dire.
Cette chatte n'était pas si méchante au fonds...
" Je... Je veux bien... c'est très gentil..."
" Oh, fais moi plaisir et épargne-moi tes remerciement. " murmura Sushi agacée.
Millie souria amusée. Et c'est comme ça que les deux chattes se retrouvèrent tout les matin devant le petit bois pour pouvoir s'entraîner. Millie apprenait pleins de techniques de combat et de chasse sans devoir utiliser ses griffes. C'était merveilleux. En plus, elles s'entendaient de mieux en mieux.
Un soir, elles étaient sur un rocher et regardèrent ensemble les étoiles.
" Dit Millie, comment as-tu perdu tes griffes ? " demanda Sushi délicatement.
La rouquine baissa soudainement son regard et fixa le sol, les pensées ailleurs. Sushi croyait qu'elle voulait éviter le sujet et qu'elle ne lui raconterais pas. Pourtant, Millie commença à raconter car Sushi était son amie et elle pouvait lui faire confiance, oh oui ça elle le pouvait.
" Avant, je vivais avec ma famille chez deux bipèdes... Ma mère eu une portée et j'en suis née.
Mes frères et sœurs on été vendu, seuls ma mère et moi sommes restées. Ils m'on gardé parce qu'ils m'aimaient bien... Un jour, ma mère mourut à cause d'un accident sur le chemin puant, celui où des monstres passent... "
Sushi regarda son amie horrifié : " Tu veux dire sur le chemin du tonnerre ?! Oh non... Je suis vraiment désolée... "
Millie ne répondit pas et pourchassa : " Et les bipèdes eurent un enfant, je crois que c'était un mâle d'ailleurs... "
La rouquine était maintenant bien et bel perdu dans ses pensées et son regard était vide.
C'était Sushi qui coupa le silence : " Et ? "
Millie releva la tête et continua : " Quoi ? Ah oui, ils eurent un enfant... Le bébé m'agréssait tout le temps. Il me tapait, me griffait, me portait en me balançant partout... C'était horrible et j'en ai eu marre. Un jour, sans le faire exprés, je l'ai griffé juste en haut de l'œil. Les bipèdes étaient furieux, discutèrent et hurlèrent sans arrêt. J'ai eu vraiment peur... Je me tuait à leur dire que je n'y était pour rien mais ils n'ont rien compris... Ils m'ont ammené chez le vétérinaire ou le coupeur. Ils m'ont coupé les griffes petit à petit... C'était si horrible... Et puis après ils voulaient se faire pardonner en me faisant pleins de câlins. Et le bébé me tapait à nouveau sans que je puisse me défendre. Donc je le mordit. Là, les bipèdes on en eu marre et m'on abondonné. J'était si triste et j'ai marché pour me réfugier dans ma cachette. Mais au moins je ne me fais plus taper. " Millie souria tristement.
" Je suis vraiment désolée... C'est vraiment ignoble. Je détèste les bipèdes ! " cracha Sushi comme pour ponctuer sa phrase et elle se frotta à son amie pour la réconforter.
Deux ans plus tard...
" Millie ! Regarde, j'ai attrapé une souris ! Et toi ? " Une chatte grise galopa vers une autre.
" Super ! Moi j'ai un merle et un mulot ! " répondit la rouquine fière d'elle.
Sushi la regarda étonnée et lui donna un coup sur le côté en rigolant : " Comment ?  Maintenant c'est toi qui chasse mieux que moi ! J'étais une si bonne m'entore ? "
Millie sauta sur son amie et elles roulèrent par terre en ronronnant amusées.

FIN




(c) Amaliiah sur Epicode



_________________

Merci Etincelle ^^
Signature musicale:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Concours de RP   Lun 12 Aoû - 0:13


« La légende de deux félins, fruit d'une rencontre due au hasard»
Ecrite par Lune


    « Je vais ici-vous conter une légende. Celle de deux félins, Poussière d’Eclat, et Pluie de Cristal, qui est toujours restée gravée dans le marbre de l’histoire. Mais remontons au tout début … »


C'était une journée d'hiver magnifique. Le soleil dardait ses doux rayons sur la fine couche de neige qui recouvrait le pays de Parvis tout entier. Mais notre histoire se passait plus précisément à la lisière d'une forêt, où les congères étaient si grandes qu'elles pouvaient servir de tanière. D'ailleurs, c'était ce qu'une petite famille de chats avait fait. Deux adultes aux noms inconnus y avaient emmené leur petite fille, Poussière d’Eclat, âgée d'à peine quatre pleines lunes, soit quatre mois. Ils avaient erré durant longtemps avant d'arriver en ce lieu, et ne s'étaient arrêtés que pour l'enfant. Oui, comme c'était l'hiver, alors elle n'aurait guère pu tenir bien longtemps par ce froid mordant ...
Seulement, ce jour-là, la petite féline blanche aux yeux bleus semblable à une aigue marine, fille unique, trouva si long le temps durant le sommeil de ses deux géniteurs, qu'elle sortit dehors. Sa première impression fut le froid sur ses pattes, mais aussi l'admiration car le paysage était d'une beauté à couper le souffle. Elle fit quelques pas, hésitante, et se retrouva bientôt à l'entrée des bois. Alors un sentiment d'insécurité commença à étreindre son coeur. Elle était loin de la chaleur de sa mère, et du grondement familier de son père, qui dissuadait les quelques agresseurs éventuels de pénétrer le nid. Désormais, Poussière d’Eclat n'était plus qu'une pauvre créature chétive, qui ne savait pas encore se battre.
Alors la petite fit quelques pas en arrière, voulant retourner voir ses parents. Quelle grossière erreur d'être sortie ! Seulement, elle ne retrouvait plus le nid, ne savait plus d'où elle était venue. En proie à une peur panique, elle s'accroupit dans la neige et tenta d'humer l'air pour déceler leur odeur, ce qu'elle fit bientôt, seulement, alors qu'elle voulut se redresser, une patte épaisse la refit tomber violemment. Bien sûr, la jeune féline au pelage semblable à la neige ne put rien faire. Dire qu'elle ne savait même pas se battre. Alors elle poussa un long hurlement désespéré, avec le fol espoir que quelqu'un viendrait à son secours ...
Et ce fut ce qui advint. Bientôt, l’épaisse masse qui encombrait son dos fut retirée, par un coup de patte expert, qui lui retira néanmoins quelques touffes de poils blanches. Oui, car son assaillant avait voulu s’agripper. Par la suite, Poussière d’Eclat s’effondra dans la poussière, se sentant tenaillée de tous les côtés de la petite douleur due à ses plaies, et commença à réfléchir à son mystérieux sauveur, lorsqu’au plein milieu de son combat, celui-ci lui glissa un désolé à l’oreille. Elle sursauta et se mit à rougir sous son pelage, peut-être de honte, mais la féline savait qu’il y avait aussi autre chose. Une chose qu’elle n’arrivait pas à identifier. Mais en tout cas, ce qu’elle savait –et ce pourquoi elle s’en voulait un peu- c’était qu’elle ne s’était même pas aperçue de sa présence si proche, tellement plongée dans ses pensées.
Tout à coup, l’agresseur de notre jeune héroïne s’effondra : l’inconnu sauveur l’avait vaincu, tant et si bien que l’autre serait évanoui durant quelques heures, probablement.
« Alors jeune féline, tout va bien ? Que faisais-tu toute seule dehors par contre ? Ne te rendais-tu pas compte du danger que tu courais ? » dit-il d’une voix sèche, mais avec une nuance d’anxiété tout de même.
Elle se montra tout d’abord perplexe : pourquoi donc s’intéressait-il à sa chétive personne ? Et pourquoi l’avait-il sauvée ? Puis, la réalité s’imposa à ses yeux, cette réalité souvent cruelle : elle était injuste, aussi bien envers son sauveur qu’envers elle-même. De plus, la jeune féline blanche pouvait lire une véritable inquiétude dans les beaux iris marron du chat. Avant de répondre cependant, elle se mit à le détailler pour la première fois : le pelage gris perle,  les yeux marron, des muscles bien développés visibles sans mal car il était plutôt maigre. Cela se voyait qu’il avait toujours eu du mal à se nourrir. Puis, elle remarqua à quel point le mâle semblait petit, à peine plus grand qu’elle en réalité Et Poussière d’Eclat compris qu’il n’était guère plus âgé que ses quatre lunes. Il en avait six, tout au plus. Des tas de questions se bousculèrent dans sa tête, et pourtant la jeune chatte dit tout autre chose, de sa voix mélodieuse et encore si naïve, exactement celle des chatons ne connaissant pas encore bien la cruauté que pouvait avoir leur espèce quelquefois.
« Oui je vais bien, merci. » en réalité, ses plaies la faisaient un peu souffrir de partout, mais elle se voulait d’être forte. « Pour te répondre, je … Je me suis perdue, et non je ne savais pas le danger ! » un peu honteuse qu’il ait dû venir la secourir désormais, alors qu’il n’avait peut-être pas envie ou quoi à l’origine, elle se détourna, toujours à terre. « Merci d’être venu me sauver … »
Sans que Poussière d’Eclat ne l’entende, il s’approcha à pas de velours, et elle sursauta lorsqu’il lui lécha l’oreille, avec une douceur qu’elle n’aurait su imaginer de lui.
« Tu es sûre que ça va ? Tes blessures sont superficielles mais pas jolies à voir. Mais tiens bon car dans un jour ou deux, elles ne seront plus qu’un mauvais souvenir. Et ce n’est rien pour le sauvetage. » d’une voix mal assurée comme pour un mensonge, il poursuivit. « J’aurais fait de même avec n’importe qui … » elle ne se rendit pas compte du mensonge. « Et euh … Je vais te raccompagner chez-toi. » il hésita, avant de poursuivre une nouvelle fois. « Moi, c’est Pluie de Cristal, mais appelle-moi Cristal tout simplement.
- Moi c’est Poussière d’Eclat, mais pour plus simple dit juste Eclat ! »
Avait-elle répondu sans attendre, d’un ton faussement enjoué. Oui, bien qu’elle ne sache pas pourquoi, la femelle aurait espéré être au moins comme un peu spéciale aux yeux de son sauveur, et que c’était pour ça qu’il avait aidé une jeune inconnue. Mais pourquoi l’aurait-il fait ? En plus, elle était plus jeune que lui, tout ça … Pourquoi un chat comme lui s’intéresserait-il à sa personne si faible qu’elle ne pouvait se défendre face à un agresseur ? Elle n’y comprenait plus grand-chose, mais s’aperçut bientôt que sa réponse n’était pas complète.
« Ah, et merci encore de me raccompagner, parce que tu n’es pas obligé, tu sais …
- Oui, mais j’y tiens. En plus, et bien, je pense que je ne saurai pas être en paix si tu te baladais dans la nature, seule, avec tous ces dangers … »
Il baissa la tête, comme gêné de ses paroles, mais elle, elle se sentit envahie par une bouffée de joie étonnante, incompréhensible, mais aussi un peu inquiétante. Voilà, désormais, elle pensait savoir quel était ce sentiment qui l’habitait, pour avoir déjà entendu des histoires de ses parents à ce sujet. Cependant, elle n’eut pas le temps de réfléchir plus, car le félin s’approcha de sa compagne de route pour l’aider à se relever, tout en douceur. Il lui offrit même son épaule si elle était trop fatiguée. Cependant, notre héroïne ne put trouver aucun mot à la mesure de sa reconnaissance. Elle était étonnée par la gentillesse de ce matou, encore inconnu à ses yeux …
Elle le suivit sans protester, se fiant totalement à son sens de l’orientation et en lui contant le peu qu’elle savait sur son nid. Même lorsqu’elle ne sentit plus ses pattes et commença à trembloter sous le froid mordant dû à de la neige –qui avait commencé à tomber dans l’heure qui suivait leur départ-, la femelle tenta de se montrer forte. Oui, elle ne voulait montrer aucune faiblesse devant Pluie de Cristal, qui l’impressionnait sur tous les points. Sa voix grave et rocailleuse, comme s’il ne parlait pas beaucoup, mais tout de même magnifique, sa force malgré le peu de nourriture qu’il avait dû se trouver, sa détermination à ne pas flancher, mais aussi, il était très beau physiquement. Eclat ne savait pas pourquoi elle ne cessait de le regarder, comme si, si elle arrêtait de le faire, son mystérieux sauveur disparaîtrait sans crier gare …
« Eclat, tiens-tu le coup ? » lui demanda-t-il bientôt.
Prise au dépourvu comme elle était plongée dans ses pensées, la cadette des deux mis quelque dizaine de seconde pour comprendre le sens de ces mots. Puis, lorsqu’elle fut revenue à la réalité, elle répondit.
« Oui merci, mais et toi ? Comment fais-tu pour être si fort, tu as dû avoir un dur passé, tu n’en as pas parlé … » il se raidit à ces mots, mais répondit tout de même.
« Oui … Oui ça va … Et tu sais, je n’ai jamais pu faire autrement qu’être fort dans ce monde cruel où tout le monde m’a rejeté … » ses yeux reflétèrent une telle tristesse que le cœur de la jeune féline se serra. « Mon passé … Mes parents m’ont abandonnés à la nature alors que j’avais tout juste quatre lunes, ton âge. J’ai bien croisé quelques félins adultes par la suite, mais tous m’ont rejeté sans même écouter mon histoire. Je n’avais d’autre choix que d’errer seul et sans défense dans la nature. Heureusement, mon corps a commencé à s’endurcir, et j’ai pu me défendre contre quelques agresseurs, mais juste les plus faibles. J’ai aussi appris à chasser peu à peu, mais je ne maîtrise pas encore toutes les bases parfaitement … Je me baladais, désespéré, et puis je t’ai aperçu … »
Il n’avait pas besoin de poursuivre, elle connaissait déjà la suite de l’histoire : il était venu la secourir, pour une raison inconnue. Par contre, le cœur de la femelle se serra, et des larmes semblables à des petits éclats de cristal ruisselèrent le long de ses pommettes. Il avait eu un passé si triste ! Et elle, à côté, elle était partie, mais volontairement, c’était injuste !
« Non, non, Eclat, ne pleure pas ! » dit-il, se sentant coupable désormais.
Comme elle vit que cela lui faisait de la peine et qu’il s’en jugeait responsable, sa compagne de route sécha tant bien que mal ses larmes. Puis ils poursuivirent leur long chemin …

***

Quatre lunes passèrent, lentement mais sûrement, et les deux compagnons de route voyageaient toujours. Ils passaient leurs nuits pelotonnés l’un contre l’autre, pour se tenir chaud, se faisaient leurs toilettes respectives, et partageaient chaque proie qu’attrapait le mâle. Néanmoins, cela s’arrêtait à ces échanges la plupart du temps. Ils ne parlaient pas tant que cela, et s’ils le faisaient, ce n’était que pour prononcer quelques mots, préférant économiser leurs forces pour la marche. La femelle avait déjà maigrie, et son ventre protestait, non habitué à ce peu de nourriture. Mais elle se forçait à suivre son sauveur. Eclat sentait aussi, et cela l’attristait, que le mâle commençait à se refermer sur lui-même, à se composer une carapace qu’elle ne saurait briser, sans savoir pour quelle raison il faisait cela.
Et puis vint un soir où il la fixa longuement, sans ciller, semblant sortir de sa carapace. Elle lui rendit ce regard, comme hypnotisée, et crut entrevoir une drôle de lueur dans ses yeux. Il se dirigea vers elle et lui lécha l’oreille avec douceur, avant de se détourner finalement, de sorte qu’elle ne puisse voir son expression, sans doute. Avant de replonger dans ses pensées, le félin murmura qu’il allait lui apprendre à se battre et à chasser.
Et comme promis, il commença ses leçons dès le lendemain. Cristal semblait plus lucide dans ces moments-là, et Eclat tentait tant bien que mal de suivre les mouvements, toujours troublée par le comportement du chat, pourquoi cette expression dans ses yeux, et pourquoi lui avoir manifesté cette tendresse ? Décidément, il lui semblait de plus en plus étrange, et cela la contrariait. Elle aurait aimé savoir ce à quoi il pensait, et ses sentiments …
Au bout d’un moment du quelque vingtième cours –ils duraient très très peu de temps-, le mâle s’arrêta net, semblant stupéfait. Sa compagne venait de réussir tous les enchaînements qu’il lui avait montrés, mais semblait aussi maîtriser les pratiques de chasse, autant que lui en tout cas. Il déclara, dans un souffle.
« Alors toi aussi, toi aussi tu es une descendantes des anciens chats. Tu les connais sans doute, au moins par des légendes. Ces chats sauvages qui avaient envahis le monde, ceux qui ne supportaient guère la vie avec des maîtres, et qui savaient chasser et se battre. C’était aussi les seuls à être d’une gentillesse à toute épreuve, et c’était pour cette raison qu’ils avaient créé des clans … »
Bien sûr, la femelle avait déjà entendu ses parents conter cette histoire, mais elle pensait juste que c’était une légende. Enfin, qu’importe, elle le croyait bien sûr, comme toujours. Sa confiance en lui était totale, elle était prête à croire n’importe quelle bêtise …
« Oui, je connais cette histoire. » acquiesça la femelle.
« Mais, je croyais être le dernier … »
Ensuite, ce fut tout, le félin se tut et retourna dans sa carapace. La féline voulait plus en savoir, mais il balaya ses questions d’un regard et le cours se poursuivit.

***

Par la suite, tous les jours –ou plutôt les lunes- se ressemblèrent. La révélation de Cristal n’avait rien changé à la vie commune des deux félins, mis à part qu’il semblait plus heureux et un peu moins souvent dans sa carapace. Mais vraiment juste un peu moins … Eclat ressentait toujours la même attirance pour lui, mais désormais, elle avait compris. Ce sentiment … Elle était tout simplement amoureuse de son sauveur, son mentor dans la vie ! Néanmoins, la femelle savait qu’elle ferait mieux d’oublier cela, car lui ne l’aimerait sans doute jamais, du moins pas de la même manière. Cependant, cette question ne lui avait jamais effleuré l’esprit auparavant, mais désormais, elle se demandait pourquoi ils erraient encore. Oui, car elle avait déjà douze lunes maintenant, soit un an, et toujours aucune trace de ses parents. Elle commençait à se dire que son guide s’était perdu quelque part. A moins qu’il ne veuille pas la ramener, simplement … Cette idée lui vint, un soir, alors qu’ils étaient tapis dans une petite crevasse, à l’abri de la neige. Oui, les tombées étaient de plus en plus faibles, mais tout de même encore présentes.
Par contre en cette soirée, la femelle se sentit soudain étrange. Elle avait une impression bizarre, au fur et à mesure que son compagnon de voyage la regardait. Son regard était fixe, et interrogatif, mais Eclat ne comprenait pas. Il semblait attendre quelque chose de sa part, comme une déclaration, mais sur quoi ? En tout cas, elle avait comme pressentiment que c’était une chose qui bouleverserait sa vie à tout jamais …
« Euh … Eclat, tout va bien ? Tu n’es pas fatiguée ? C’est … »
La voix du mâle se tut, et il enfouit son visage dans ses pattes, semblant plus perturbé que jamais auparavant. La jeune féline se mit alors à réfléchir, et son impression qu’elle avait quelque chose d’étrange la reprit. Elle ne comprenait pas les questions de son compagnon, car elle n’était pas plus fatiguée que d’habitude … Quoique, en y réfléchissant … Si, au fil des semaines, elle avait commencé à avoir un peu plus de mal à avancer, mais elle mettait ça sur le compte de son long voyage de huit lunes. Seulement, elle sentait que cela était beaucoup plus compliqué qu’un simple voyage. Et puis, comme les heures passaient, les rouages s’assemblèrent finalement dans son esprit. Son ventre s’était aussi arrondit étrangement durant ces semaines, alors qu’elle ne mangeait pas plus. Il n’y avait plus aucun doute désormais … Elle portait des petits ! Les siens, mais aussi ceux de … Ceux de Cristal. Lui avait dû s’en apercevoir, mais qu’était donc sa réaction ? Et comment était-ce arrivé ? La femelle n’avait jamais espéré avoir cette opportunité, mais voilà … Que faire ? Elle ne voulait pas encore en plus bouleversé la vie de son compagnon : cette dernière était déjà suffisamment compliquée. Mais elle était désormais face à un choix crucial. Soit elle partait, seule, et laissait son compagnon en paix, soit elle restait, au risque de le perdre tout de même.
Mais elle préféra la première variante. Son cœur s’était brisé, mais que pouvait-elle faire d’autre ? Cela ferait moins mal de lui faire ses adieux volontairement, que si c’était lui qui le lui imposait. Elle irait se trouver un coin, seule, pour élever les petits, car elle ne pouvait pas les abandonner en partant, puis les laisserait partir, sans savoir ce qu’elle, elle ferait ensuite. La femelle se mit sur ses quatre pattes tant bien que mal, en pleurs, saisit un coquillage spécial que lui avait offert Cristal, enregistra un message, et s’éloigna en ne laissant plus que cet objet comme souvenir. Le mâle l’écouterait à son réveil, et devrait comprendre. Cela le soulagerait peut-être … Ou peut-être pas … Cette dernière idée traversa l’esprit de la femelle alors qu’elle était déjà loin, mais elle la chassa, et poursuivit, le message qu’elle avait laissé à son compagnon se répétant en boucle dans sa tête …

« Mon cher Pluie de Cristal,
Je serais déjà loin lorsque tu te réveilleras et écouteras ce message, qui seras tout ce qui te resteras de moi … Tu sais, je t’ai toujours aimé, depuis le jour de notre rencontre en vérité, tu te rends compte ? Mais toi, je suppose que non … Et puis, tu as déjà eu un dur passé … Tu vois où je veux en venir ? Je crois … Je crois que tu as remarqué la chose, je porte nos petits. Je ne voudrais pas encore plus détruire ta vie. Déjà que je me suis imposée, comme ça, à toi … Alors j’ai décidé de partir, crois moi, mon cœur est en mille morceaux, mais cela sera sans doute mieux. Dis-moi que tu es plus heureux, cela compensera mon sacrifice … Enfin je te laisse désormais, entre les mains d’un avenir que j’espère meilleur.
Trouve-toi le bonheur, tu n’en auras nul mal, je le sais, et je t’aime, même si toi sûrement que non.
Poussière d’Eclat, une dernière fois. Celle que tu appelais Eclat … »


    « Voici, c’est ici que cette légende se termine dans les écrits. Mais comme c’est laissé en suspens, j’ajoute tout de même qu’ensuite Cristal se mettra à la poursuite d’Eclat, qu’il aimait lui aussi. Il finira par la retrouver, et ils vivront heureux, je n’en dis pas plus … »


Histoire et codage réalisés par Lune, tout plagiat est interdit, s'il vous plait.


Voici mon histoire -que je viens juste de finir d'ailleurs x)-, j'espère que ça vous plaira, et j'ai essayé au maximum de respecter les 5 pages et demies. Sur mon word, ça fait approximativement ça, enfin j'espère que la longueur ne vous embêtera pas trop x).
En tout cas Voie Lactée j'ai lu ton histoire tout à l'heure et je l'aime beaucoup, je la trouve très bien personnellement ^^.
Voilà xD.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 746
Date d'inscription : 12/02/2013
Localisation : dans la voie lactée :)

Feuille de personnage
Nom du chat : Voie Lactée
Rang : Lieutenante
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Concours de RP   Mar 13 Aoû - 1:58

Oh, ton histoire est vraiment émouvante, Lune ! *o*
J'aime beaucoup.
Et sinon merci ^^

_________________

Merci Etincelle ^^
Signature musicale:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1769
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 18
Localisation : Devant l'armoire, étant prêt à l'ouvrir pour voler les bonbons de Petit Harfang 8D

Feuille de personnage
Nom du chat : Etoile du Cerisier
Rang : Chef
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Concours de RP   Mar 13 Aoû - 14:29

FIN DU CONCOURS
Là j'ai pas trop le temps de vous lire, je le ferais dés que je serais de retour Wink En tout cas ça à l'air bien Smile
[ j'ai pû venir grâce au WIFI ]

_________________


Fly, merci pour ce kit si magnifique **

Une rose pour moua 8D:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-lanouvellevie.forums-actifs.com
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Concours de RP   Mar 13 Aoû - 18:53

Merci et de rien Milkie ^^,
Et Noisette d'accord, prends-ton temps ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1769
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 18
Localisation : Devant l'armoire, étant prêt à l'ouvrir pour voler les bonbons de Petit Harfang 8D

Feuille de personnage
Nom du chat : Etoile du Cerisier
Rang : Chef
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Concours de RP   Lun 26 Aoû - 15:31

Voilà, j'ai demander à ma familles, amis etc.
Moi aussi j'ai beaucoup réfléchis, vos deux histoires étaient vraiment bien x)
Milkie, la tienne est très originale, captivante et vivante Smile
Lune, la tienne est très touchante (et émouvante, comme le dis Milkie xD), très bien écrite et jolie. :3
C'est très dur de vous départager, en plus vous n'étiez que deux x)
Personnellement, je trouve que vous devriez gagner toute les deux.
Vous vous êtes vraiment données à fond...
Et puis vous avez toutes les deux gagner sur des points différents très important dans l'écriture.
Moi, je voudrais vous nommer gagnantes ensemble.
Sauf si vous voulez vraiment vous départager, dans ce cas je ferais un sondage.
Mais personnellement, vous avez mériter cette place toute les deux.
À vous de voir, que préférez-vous ?

[édité]

Ok, donc vous êtes toutes les deux gagnante xD
Félicitations ! x)

Voici vos surprises Wink:

Pour Milkie :





Pour Lune :





ou





Lune, tu peux choisir le cadeau (kit) que tu préfère ou prendre les deux, tu choisis Wink

Voilà, je mets vos histoires comme trophées et je vous mets "chats du moments" x)
Et encore félicitations Smile

_________________


Fly, merci pour ce kit si magnifique **

Une rose pour moua 8D:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-lanouvellevie.forums-actifs.com
Messages : 1769
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 18
Localisation : Devant l'armoire, étant prêt à l'ouvrir pour voler les bonbons de Petit Harfang 8D

Feuille de personnage
Nom du chat : Etoile du Cerisier
Rang : Chef
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Concours de RP   Lun 26 Aoû - 20:10

[édité Wink]

_________________


Fly, merci pour ce kit si magnifique **

Une rose pour moua 8D:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-lanouvellevie.forums-actifs.com
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Concours de RP   Lun 26 Aoû - 20:13

Merci beaucoup Noisette ^^
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1769
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 18
Localisation : Devant l'armoire, étant prêt à l'ouvrir pour voler les bonbons de Petit Harfang 8D

Feuille de personnage
Nom du chat : Etoile du Cerisier
Rang : Chef
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Concours de RP   Lun 26 Aoû - 20:21

Avec plaisir x)

_________________


Fly, merci pour ce kit si magnifique **

Une rose pour moua 8D:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-lanouvellevie.forums-actifs.com
Messages : 746
Date d'inscription : 12/02/2013
Localisation : dans la voie lactée :)

Feuille de personnage
Nom du chat : Voie Lactée
Rang : Lieutenante
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Concours de RP   Lun 26 Aoû - 23:04

Félicitations à nous deux lune ^^
Et merci beaucoup Noisette.
C'est très joli. Smile

_________________

Merci Etincelle ^^
Signature musicale:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Concours de RP   Lun 26 Aoû - 23:38

Oui félicitations xD
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1769
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 18
Localisation : Devant l'armoire, étant prêt à l'ouvrir pour voler les bonbons de Petit Harfang 8D

Feuille de personnage
Nom du chat : Etoile du Cerisier
Rang : Chef
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Concours de RP   Mar 27 Aoû - 12:38

Avant que je lock, vous avez besoin des codes pour les kits ou vous pouvez prendre l'adresse de l'image directement ?

_________________


Fly, merci pour ce kit si magnifique **

Une rose pour moua 8D:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-lanouvellevie.forums-actifs.com
Messages : 746
Date d'inscription : 12/02/2013
Localisation : dans la voie lactée :)

Feuille de personnage
Nom du chat : Voie Lactée
Rang : Lieutenante
Avertissement :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Concours de RP   Mar 27 Aoû - 18:26

Moi ça va, et toi Lune ? Smile

_________________

Merci Etincelle ^^
Signature musicale:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Concours de RP   Mar 27 Aoû - 18:30

Moi aussi c'est bon merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Concours de RP   

Revenir en haut Aller en bas
 

Concours de RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans et la nouvelle vie RPG :: Le Petit Coin Tranquille :: Concours & Animations :: Places des concours-